Navigation – Plan du site
Annexes

Annexe VI : Enseignement « Femmes », enseignement féministes

Université Paris VII, Année universitaire 1985-1986

Renseignements complémentaires auprès :
- des UER concernées
- ou de Claude ZAIDMAN - UER Sciences Sociales

Enseignements concernant les femmes, les rapports entre les sexes enseignements féministes

L'Université de Paris VII est l'une des premières à avoir développé dans différents secteurs de Sciences Humaines et Sociales des enseignements concernant les femmes, les rapports de sexe et les recherches féministes (Institut d'Anglais Charles V, UER Sciences de Textes et Documents, UER Sciences Humaines Cliniques, UER Géographie, Histoire, Sciences de la Société, UER Sciences Sociales…). Le Groupe d'Études Féministes créé en 1973 a organisé des réunions Interdisciplinaires et joué un rôle important dans la diffusion et la reconnaissance scientifique des études concernant les femmes et le féminisme.

En ce qui concerne la recherche, le colloque Femmes, Féminisme et recherches (Toulouse, 1982) puis la création de l'A.T.P. « Recherches sur les femmes, recherches féministes » ont permis de mettre en évidence l'importance et la vitalité de ce secteur de recherche.

Quant à l'enseignement, la création en 1985 de trois postes Études Féministes – Droit-Études Féministes à Rennes, Histoire-Études Féministes à Toulouse, Sociologie-études Féministes à Paris VII, manifeste la volonté du Ministère des Droits de la Femme et du Ministère de l'Éducation Nationale de renforcer et développer les Études Féministes dans l'Université.

On a pu assister ces dernières années à une évolution de la demande des étudiantes : derrière le rejet superficiel mais assez fréquent du terme de « féminisme » se cachent bien souvent des Interrogations personnelles très largement répandues dans la population étudiante fortement féminisée de Lettres et Sciences Humaines ; Il s'agit à la fois d'inquiétudes quant au statut social des femmes et d'un désir de réflexion scientifique approfondie. En particulier la présence des femmes en reprise d'études très nombreuses dans certains cursus comme Sciences Humaines Cliniques ou Sociologie renouvelle et élargit les attentes des étudiantes à partir d'expériences professionnelles et familiales.

La plupart des enseignantes responsables de ces enseignements ne désirent pas pour l'instant se regrouper dans un département d'Études Féministes qui risquerait de les isoler des collègues de leurs disciplines respectives.
Par contre, les enseignantes et chercheuses concernées se sont constituées en collectif et envisagent de développer leur action dans trois directions principales :

  1. la mise en place d'un Centre de Documentation Féministe qui constituerait un lieu d'échanges entre enseignantes chercheuses et étudiantes et une structure souple d'accueil et de regroupement sur le plan scientifique et Institutionnel ;

  2. l'organisation d'interventions dans le cadre de la formation des Maîtres et d'actions d'éducation permanente des femmes en situation de recyclage ou de réinsertion ;

  3. l'élaboration d'enseignements pluridisciplinaires aux différents niveaux d'enseignements.

Dès à présent, nous présentons ici la liste des enseignements proposés pour l'année universitaire 1985-1986.
Pour tous renseignements complémentaires, joindre les secrétariats des UER concernées ou contacter Claude ZAIDMAN à l'UER de Sciences Sociales (24-34 - 2e étage/poste 51-78).

Sciences des textes et documents (Couloir 34-44, 2e et 1er cycles)

Premier cycle

TT 136 ‑ Lecture du mythe : le mythe d'Œdipe
(Marcelle MARINI)
Question de l'Oedipe féminin. Lectures d'Oedipe.

TT 121‑122 ‑ Littérature et Idéologie
(Nicole MOZET)

Option Études Féministes.
Premier semestre (Nicole MOZET) Textes étudiés, G. SAND, Indiana et N. SARRAUTE, Tropismes.
Deuxième semestre (Claude HABIB) Textes étudiés communiqués ultérieurement.
Mardi 12 h - 15h.

Deuxième cycle

TT 352 ‑ Méthodologie de la lecture des textes littéraires. Option Littérature et psychanalyse
(Marcelle MARINI) ‑ Textes étudiés J. P. SARTRE, Les Mots, M. WITTIG, l'Opoponax.
Jeudi 15h ‑ 18h (à vérifier)

TT 425 Littérature et psychanalyse
(Marcelle MARINI)
Nouvelles et textes brefs de la deuxième moitié du XXe siècle.
Mardi 14h ‑ 16h (tous les 15 jours).

Troisième cycle

Élaboration des rôles sexuels dans l'autobiographie et la fiction autobiographique
ler semestre : Nicole MOZET : Georges SAND, Histoire de ma vie
2ème semestre : Marcelle MARINI textes du XXe siècle (SARTRE, BEAUVOIR, DURAS. WITTIG, HYVRARD, SARRAUTE, etc.).
Mardi 18h ‑ 20h, par quinzaine (à vérifier)

Analyse différentielle de la production littéraire des hommes et des femmes en France depuis 1945
(Marcelle MARINI)
Séminaire 3e cycle et maîtrise en alternance.
Mardi 18h (à vérifier)

Les représentations du monde Arabo‑Musulman au XIXe et au XXe siècle
(Denise BRAHIMI).
Les représentations de la femme orientale, peintures, textes
Mardi 18h ‑ 18h (à vérifier)

Histoire (UER GHSS Couloir 34‑44 – 3e et ler cycles)

Premier cycle

JJ 372‑373 ‑ Histoire de la vie privée au XIXe siècle
(Michelle PERROT)
L'enseignement porte partiellement sur la famille et les rôles masculin/féminins au XIXe siècle.
Mercredi 16h ‑ 18h
Couloir 24‑34 ‑ Salle 301‑303

DEA Histoire et Civilisation

Séminaire chaque premier lundi du mois est consacré à l'histoire des femmes.
(Michelle PERROT)

Séminaire: Sexe et Race : la différence dans les discours d'exclusion : de l'Empire Wilhelmien au 3e Reich.
(Rita THALMAN )
Lundi 18h ‑ 20h


Renseignements : Tour 46‑56 ‑ Bureau 206.

DEA

Tiers‑Monde
Catherine COQUERY

Le séminaire portera sur les Femmes, le travail et la ville en Afrique Noire.
Mardi 17h ‑ 19h

Anthropologie (45‑55 ‑ 5e étage)

Séminaire « La femme et la ville »
(Dominique DESANTI)

Thème traité cette année – « La femme et le quartier » ; comment la femme tente de faire du quartier un lieu d'enracinement.
Lundi 17h ‑ 20h (à vérifier) Deuxième semestre

Sciences humaines cliniques (Centre Censier, 13, rue de Santeuil)

Enseignements concernant les femmes, les rapports entre les sexes.
(Claude REVAULT d'ALLONES)

Deuxième cycle ‑ Cours en amphi. (ouvert)
« Le lien de filiation, organisation sociale et psychique, sa psychopathologie »
Mardi 1l6h ‑ 17h (2e semestre)

Séminaire de 3ème cycle (fermé, sur demande)
« Masculin, féminin, différences des sexes, rapports entre les sexes ». Leurs théorisations dans les sciences sociales, leur mise en œuvre dans la recherche.
Un lundi sur trois 19h ‑ 21h

Filière de formation (2e cycle) pour psychologues sur la procréation
« La Parentalité ‑ Etre, faire, avoir un enfant ».
Stages en maternité, groupes de supervision, cours théorique, TD méthodologique, atelier de textes.
Lundi 9h ‑ 14h
Réservé aux praticiens en formation

Sciences sociales (Couloir 24‑34 ‑ 2e étage)

Premier cycle

SB 122 _ Sociologie de l'éducation
(Claude ZAIDMAN)

L'enseignement porte essentiellement sur l'École, comme Institution prise entre la famille ou milieu social d'origine et le marché du travail. Les Institutions scolaires seront étudiées du double point de vue des rapports de classe et des rapports sociaux de sexe.
Jeudi 9h30 – 12h30 2e semestre

SB 124 - Femmes et Institutions
(Claude ZAIDMAN)

Analyse en termes de rapports sociaux de sexe de la position des femmes dans les institutions qui assurent la reproduction biologique et sociale des Individus comme êtres sociaux sexués. On s'interrogera en particulier sur des notions telles que « rôles féminins/rôles masculin » ou « métiers féminins/métiers masculins ».
Jeudi 9h30 - 12h30

Licence

SB 311 - Division sociale et sexuelle du travail
(Claude ZAIDMAN)

Le courant de recherches féministes qui s'est développé en Sciences Sociales a contribué à renouveler les modes d'approche de la position sociale des femmes dans notre société ‑ Il ne s'agit plus d'étudier la « condition féminine » mais de mettre en place une analyse en termes de rapports sociaux de sexe. (Dans le cadre de cet enseignement, on étudiera des recherches sociologiques du point de vue des concepts utilisés et de la méthodologie mise en œuvre).
Vendredi 19h – 20h30

Maîtrise (Optionnelle dans le cursus AES)

Institution familiale et travail des femmes
(Régine DHOQUOIS et Claude ZAIDMAN)

L'étude du travail féminin et du rapport au travail des femmes s'articulera autour de trois grands axes :

  1. activité professionnelle et vie familiale : les cycles d'activité des femmes, les trajectoires professionnelles ;

  2. la division sociale et sexuelle du travail : travail salarié travail domestique ;

  3. syndicalisme et féminisme : le droit des femmes, entre la protection et la discrimination, le problème de l'égalité juridique.

Sciences sociales

DEA

Dans le cadre de l'option sociologie du travail, Danièle KERGOAT dirige des maîtrises, DEA ou thèses portant sur la division sexuelle et sociale du travail.

Institut d'anglais Charles X (10, rue Charles V, 75 004)

Licence

LD 332 ‑ Féminisme et politique
(Françoise DUCROCQ)

Depuis le XIXe siècle, les femmes mènent une lutte spécifique pour leurs droits civils, économiques, sexuels, luttes qui s'insèrent de fait dans un contexte politique.
Dans cette UV, on recherchera les convergences et les divergences qui sont intervenues dans la pratique et la théorie entre les féministes et les différents groupes politiques notamment les alliances conclues avec les groupes libertaires, socialistes, anarchistes, le socialisme utopique, les campagnes suffragistes, les luttes pour la liberté de la sexualité ; le débat actuel autour du rapport des mouvements de femmes avec les partis de gauche et les syndicats seront quelques-uns des thèmes abordés.

Maîtrise ‑ DEA

Des mouvements pour les Droits des Femmes aux Mouvements de Libération : luttes de femmes dans l'histoire moderne et contemporaine, approche comparative
(Françoise BASCH)

Dans ce séminaire où on abordera principalement la Grande‑Bretagne, les États‑Unis et la France, la réflexion s'orientera autour de quelques axes suivants :

  • le déroulement des luttes au XIXe et XXe siècles

  • la dynamique des mouvements de femmes, contrastes et traits communs ;

  • les différents discours Idéologiques qui constituent le féminisme dans l'histoire ;

  • les stratégies : rapports avec les organisations et partis.

Horaires : Séminaires : jeudi 17 heures salle C 35
Réception : jeudi 16 heures bureau D 35

Groupe d'Études Féministes

Le G.E.F. qui existe à l'Université Paris VII depuis 1975 fait actuellement l'objet d'une réorganisation. Une recherche est en cours dans le cadre de l'ATP « Recherches sur les femmes, recherches féministes ». D'autres membres du G.E.F. présentent des projets dans le récent appel d'offres.

Techniques du corps

Département des Activités Physiques ‑ Quai Saint‑Bernard ‑ poste 55.91
(Bernadette DEMA)

1. Grâce à une sensibilisation à l'écoute, à la détente, par la médiation d'une pratique de relaxation, nous essayerons de prendre conscience du « mode d'être au monde » de l'attitude tonique. Le travail de réflexion portera cette année sur les thèmes suivants :

  • ‑ le corps dans son rapport à l'espace et au temps,

  • ‑ le corps dans son rapport à la parole et ‑ ou ‑ au silence.

Lundi 13h ‑ 14h ‑ Mercredi l2 h – 13 h Jeudi l2 h – 13 h
Un de ces deux groupes sera destiné aux femmes enceintes ou concernées par pré‑post accouchement

2. Réflexions à partir de l'expressivité du corps, à partir de l'implication ‑ Mise en scène, en situation, dans le groupe ;

  • cette mise en scène en tant que théâtralisation de l'affect, permettra un travail sur la présence à soi, aux autres ;

  • des mises en situation précises nous aideront à appréhender la mise en Jeu‑enjeu‑ du corps en tant qu'espace d'inscription du socioculturel : techniques, mythes, idéologies, pouvoirs.

Lundi 10h ‑ 11h ‑ Mercredi 10h30 ‑ l2 h

Atelier de recherche et d'invention sur le thème

Représentation et communication : le jeu théâtral : le théâtre et le JE, en collaboration avec le laboratoire de l'imaginaire de l'UER Sciences Sociales
(Bernadette DEMA, Annie NOEL).

  • Logo Université Paris Diderot – Paris 7
  • Les cahiers de Revues.org