Navigation – Plan du site
Annexes

Annexe III : Groupe de recherche pour l'histoire et l'anthropologie des femmes

Paris, le 24 mai 1978
Secrétariat : Centre de Recherches Historiques

En juin dernier, quelques historiennes de divers pays ont été sollicitées par un éditeur américain (Gordon and Breach) pour envisager le lancement d'une Revue Internationale d'Histoire et d'Anthropologie des Femmes Des discussions se sont poursuivies toute l'année, et notamment à l'occasion du congrès sur l'histoire des femmes au Maryland (novembre 1977). Finalement, le projet a échoué, pour plusieurs raisons :

  1. Manque d'intérêt des historiennes américaines et, à un moindre degré, anglaises, déjà amplement pourvues de revues et de projets de publications ;

  2. Problème de langue : car dans un second temps, nous avions proposé de faire une revue européenne l'éditeur était d'accord, mais mettait pour condition qu'elle soit rédigée entièrement en anglais. Il nous a paru difficile et illogique de mobiliser les forces de notre petit groupe français dans cette direction.

Pénélope (c'est le titre que, pour des raisons de forme et de fond mêlées nous avions adopté, non sans discussions) était mort-née.

Cependant, ces réunions ont permis la création d'une équipe, la constitution d'un petit réseau de correspondance parmi les historiennes européennes (notamment italiennes, mais aussi allemandes, belges, néerlandaises et anglaises…) et tout un échange d'informations et d'idées.

Il nous paraît dommage de ne pas en tirer parti pour promouvoir cette histoire des femmes qui semble à beaucoup d'entre nous une démarche nécessaire, en tout cas une contribution utile à la grande réflexion actuelle sur la condition féminine. Pourquoi, dans un premier temps, ne pas constituer ce qui justement fait le plus défaut : un Bulletin de liaison donnant des informations sur les recherches, individuelles ou collectives, achevées ou en cours, les enseignements, les projets de colloques ou de rencontres, les centres de documentation ou les sources nouvelles, et ouvrant une libre tribune sur les problèmes que pose l'histoire des femmes ?

Ce Bulletin, axé prioritairement sur l'histoire et l'anthropologie des femmes, ne s'interdirait pas néanmoins des informations plus larges sur les sciences sociales. Centré d'abord sur la France, et l'histoire des femmes en France ‑, il entend dès le départ ouvrir des rubriques européennes, car cette dimension nous paraît indispensable. Enfin, si les universités et centres de recherche de type universitaire sont les bases inévitables, ils ne doivent pas être les seuls. Nous nous adressons à toutes celles et à tous ceux qu'une recherche de cette nature intéresse. Nous attachons en particulier beaucoup de prix aux tentatives d'histoire orale, où les femmes, souvent gardiennes de la mémoire, devraient avoir tant de place, à la quête des souvenirs les plus quotidiens, des mères et des grands-mères, irremplaçables témoins d'une histoire non écrite.

Nous envisageons de faire paraître un premier Bulletin à la rentrée 1978, sous une forme modeste et sans viser à l'exhaustivité stérilisante d'un Annuaire. Sans se fixer à l'avance de périodicité, on pourrait imaginer trois Bulletins par an. À cet effet, nous vous demandons de bien vouloir nous envoyer informations et suggestions. Pour vous faciliter la tâche, nous vous joignons une fiche que vous pourriez nous renvoyer. Ses rubriques ne sont qu'indicatives et nous vous demandons de l'adapter à vos besoins. Et de la diffuser. Mais, d'autre part, nous souhaitons vos libres commentaires et vos souhaits sur ce que devrait être un tel Bulletin, sur vos attentes à cet égard.

Écrivez-nous donc le plus vite possible.
Bien cordialement vôtre.

Le Groupe de Recherche pour l'Histoire et !'Anthropologie des femmes


***

Ont participé aux diverses réunions à Paris :
F. BASCH, B. BERTHIER, H. DANON, C. DAUPHIN, C. DUFRANCATEL, L. ELHADAD, A. FARGE, G. FRAISSE, E. GUEDJ, L. KANDEL, C. KLAPISCH, M. LAM, S. MATTHEWS‑GRECO, V. NAHOUM, M. PERROT, F. PICQ, Y. PASQUET, M. REBERIOUX, M.‑H. FEBOIS, S. ROGERS, P. SCHMITT, F. THEBAUD, Y. VERDIER.

  • Logo Université Paris Diderot – Paris 7
  • Les cahiers de Revues.org