Navigation – Plan du site

12 | 2004
Genre, travail et migrations en Europe

Cet ouvrage présente certains aspects des migrations féminines en Europe en comparant les situations dans quelques pays : la France, la Grande-Bretagne, la Belgique, l'Italie et l'Espagne. Manquent notamment les pays du Nord de l'Europe, Allemagne, Suède, etc. qui pourraient être l'objet d'un autre ouvrage. Faisant suite aux Cahiers du CEDREF Femmes en migration et à l'atelier Femmes en migration du Colloque francophone féministe de Toulouse, nous avons cherché une cohérence thématique autour des effets genrés des lois nationales et européennes concernant les migrations internationales et des formes de travail spécifiques, tel le travail domestique. Il s'agit selon l'objectif des Cahiers de fournir un instrument de travail aux chercheur-e-s, notamment aux chercheur-e-s féministes, à partir d'analyses en termes de rapports sociaux de sexe ou de genre. Ici nous avons voulu montrer comment des chercheuses de différents pays abordent les nouvelles formes de migration. Nous souhaitons confronter des perspectives de recherche et lier ces analyses des politiques et des situations à des perspectives d'action européenne. La non-mixité de cet ouvrage n'a pas été préméditée mais tient peut-être au fait que les articles s'appuient, pour leur analyse, sur des connaissances de terrain, notamment grâce aux associations de défense ou de solidarité avec les femmes immigrées ou réfugiées.